dimanche 26 août 2012

En attendant la rentrée - Crumble rustique mi-figues... mi-pêches...








Fin août, début septembre -  tiens, c'est le titre d'un joli film d'Olivier Assayas si je me souviens bien !  -  est toujours une drôle de période pour moi qui ne suis pas juillettiste et encore moins aoûtienne... 
Exaspérée par la chaleur qui nous terrasse depuis trop longtemps dans le sud (je ne suis définitivement pas de tempérament méditerranéen), en attente quasi désespérée de vacances qui tardent à venir, je vois se profiler l'excitation d'une rentrée à laquelle je ne participerai même pas puisque je serai enfin partie... d'où mon humeur mi-figue, mi-raisin...


Ce crumble quant à lui marrie avec plaisir les pêches de l’été et les figues que j'associe plutôt à l'automne, mais que l'on trouve de plus en plus tôt j'ai l'impression...
J'ai donc sauvé quelques délicates pêches blanches elles aussi accablées par la chaleur de ma cuisine, des figues mûres à point qui réclamaient un peu de répit dans le frigo et d'autres pêches - de vigne celles-là - que j'aime autant pour leur goût que pour leur couleur rosée magnifique... et oui, j'ai osé allumer le four...







Pour le crumble, j'ai emprunté le "topping" à Heidi Swanson de 101 cookbooks - un savoureux mélange de flocons d'avoine et de pignons toastés et j'ai choisi une farine rustique type Graham ainsi qu' un sucre de canne brut, le muscovado - la recette originale se trouve ici...


Les ingrédients sont donc : 

* 4 petites pêches blanches,
* 3 ou 4 pêches de vigne (à vous de voir selon leur grosseur),
* 8 à 10 jolies figues violettes,
* 2 cuillères à soupe de sucre muscovado.

et pour le "topping" :
** 90g de farine Graham - vous pouvez la remplacer par de la farine de blé intégrale rehaussée d'un peu de son de blé,
** 60g de sucre muscovado,
** 70g de pignons de pin,
** 70g de petits flocons d'avoine,
** 80g de beurre doux.









Dans un saladier pas trop grand (car il devra rentrer dans votre congélateur), mélanger la farine, les flocons d'avoine, le sucre et les pignons de pin que vous aurez légèrement toastés à la poêle puis rajouter le beurre fondu et mélanger avec une fourchette pour que tous les éléments s'imprègnent du beurre.
Filmer le récipient et placer 10 minutes au congélateur.
Pendant ce temps, laver les figues et les pêches, peler ces dernières et couper les fruits en dés puis les déposer dans un plat allant au four, saupoudrer de sucre et mélanger.
Faire préchauffer le four Th 7.
Sortir le topping du froid et l'émietter sur les fruits de façon uniforme puis enfourner pour 30 à 40 minutes en surveillant bien vers la fin de la cuisson car la couverture a tendance à brunir rapidement.

A déguster tiède ou froid selon la température ambiante de chez vous - pour ma part je l'adore sorti du frigo le matin pour accompagner mon café -  car il faut bien trouver un motif aimable pour se lever à 5h et affronter une dernière semaine de boulot !






    Sur ce, je file potasser le programme de la rentrée littéraire car je peux au moins y participer à celle-là  -   ah, mon impatience de lectrice devant "Les lisières" d'Olivier Adam !...  "Oh..." le denier Philippe Djian !... et quel beau titre que celui choisi par Serge Joncour pour son nouveau roman intitulé "L'amour sans le faire" ... tiens, comme il a l'air inspiré le dernier opus ("L'ardeur des pierres") de Céline Curiol écrit à Kyoto pendant sa résidence à la villa Kujoyama !... etc...etc...


Et vous, quels sont vos motifs de réjouissance - ou de crainte - pour cette rentrée ? Vous laisse-t-elle aussi ambivalent(e) et partagé(e) que moi ?!





2 commentaires:

  1. Je note tout ça !!
    Tu as encore de la chaleur, toi ?
    Ici il pleut depuis samedi, avec une petite pause hier entre 8 et 17 heures et on RESPIRE !! Bon, j'espère tout de même que ça ne va pas durer ;-)
    La rentrée, moi ça me laisse de marbre depuis que mes fils sont adultes ... toutefois, j'aime bien son lot de nouveautés ...
    Bises
    Domi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, chez moi aussi la grosse chaleur est partie et hier il a plu la moitié de la journée !!... un vrai bonheur...
      Quoiqu'il en soit je pars en congés vers des régions plus fraiches et j'espère tout de même que l'été n'est pas fini !
      Des bises Domi - et bonnes lectures peut-être !

      Supprimer